La Cie Du Désordre présente ……………..

26 Sep

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La restitution des ateliers d’écriture de Fouesnant, Saint-Renan, Landerneau, Le Relecq-Kerhuon et Concarneau !

Et voilà nous y sommes ! Le 14 juin 2017, la restitution des ateliers d’écriture  a lieu à la MJC de Kerfeunteun (à Quimper) et nous vous remercions d’y êtres venus aussi nombreux !

 

Publicités

Liste de courses qui ne se feront pas

22 Sep

Jeudi 6 avril, dernier moment d’écriture avec Arnaud  Le Gouëfflec à la Médiathèque de Fouesnant, l’occasion toute trouvée pour une liste de courses impossible dont il a le secret !

Mises en mots pour une mise en son collective !

Lire la suite

Inventaire à la Prévert … façon Roger

19 Sep

Vendredi 3 mars 2017, dernier atelier d’écriture avec Erwan Bargain à la Résidence Avel Armor de Concarneau.

Après une lecture, chacun se lance dans un inventaire à la Prévert ….

Lire la suite

Une personne pas comme les autres

15 Sep

Mardi 28 mars, après une semaine de « pause-stage » nous retrouvons Jessie Magana à la Médiathèque du Relecq-Kerhuon.

Cette dernière journée d’atelier commence par un petit déjeuner. Chacun sort de son sac ce qu’il a amener à partager. Et l’on discute. De gâteau, de dernière journée d’écriture avec Jessie, des expériences de stages mais surtout des rencontres que l’on y a fait …

Tiens, et ces personnes rencontrées ? Ces personne pas comme les autres, si on leur écrivait !

Lire la suite

Inventaire à la Prévert … façon Marguerite et Marie-Claire

12 Sep

Vendredi 3 mars 2017, dernier atelier d’écriture avec Erwan Bargain à la Résidence Avel Armor de Concarneau.

Après une lecture, chacun se lance dans un inventaire à la Prévert ….

Lire la suite

Laissez vous conter : « La perle magique »

8 Sep

Depuis quelques séances, en parallèle de petits jeux, Alexandre Messager nous initie à l’art du conte.

Ainsi donc ….

La perle magique … un conte de Florian, Evan, Cédric et Valentin

 

Il était une fois un garçon qui avait 15 ans. Ce garçon était apprenti bijoutier et il travaillait dans la bijouterie de son père. Il voulait faire ce métier depuis toujours. Algos, car tel était son nom, n’était pas un garçon tout à fait comme les autres. Il avait des cheveux rouges, parsemés de coquillages, un nez en palourde, une peau et des yeux caméléon. Algos était heureux d’être différent des autres.

Par une nuit de marée noire, une huître dormait entrouverte. Au petit matin elle se réveilla sur la plage avec un enfant à la place de sa perle. Algos était né. Et plus tard, en grandissant, il comprit qu’il avait un secret… Il pouvait donner la vie aux perles.

Un soir, il donna vie par accident à une perle multicolore dans sa bijouterie, et la nomma Perla. Cette perle très rare avait le pouvoir de parler. Algos entendit pleurer, il chercha dans sa réserve et il dit « Oh mon Dieu, une perle qui parle ! »

Elle lui répondit : « Bonjour père, c’est toi qui m’a créée grâce à tes super pouvoirs ; épargne moi, je ne veux pas finir comme un bijou ordinaire, je voudrais retrouver ma liberté et retourner dans mon élément naturel, l’océan.

Algos était confronté à un dilemme : il pourrait en faire un bijou merveilleux, ou lui rendre sa liberté. Il décida de laisser la nuit lui porter conseil et il la mit à l’abri dans un coffre.

Le lendemain, la vitrine de la bijouterie était fracturée, le coffre défoncé, la perle disparue ! Un voisin vint voir Algos et lui dit « je sais qui est le coupable, c’est le bijoutier d’en face, M. Brillant ! Il s’est vanté de posséder une perle extraordinaire, et il a prévu de la vendre à un homme très riche… ».

Algos alla voir le bijoutier d’en face pour lui demander s’il avait vu quelque chose : « M Brillant, j’ai un problème, ma bijouterie a été braquée pendant la nuit, mais les voleurs n’ont pas tout pris, juste une perle qui n’avait pas beaucoup de valeur, c’est très étrange ! ».

Le voleur commença à stresser et à se demander ce qu’il allait bien pouvoir faire. Pendant ce temps, Perla, cachée dans un coffre, noircit. Ce que le voleur ne savait pas, c’est que la perse, si elle n’avait pas de contact avec Algos qui lui procurait les mêmes bienfaits que l’océan, dépérissait.

Le lendemain, en entrant dans sa bijouterie, le voleur se dit « Ca sent mauvais ici ! » Il suivit l’odeur qui le conduisit au coffre. Il l’ouvrit et découvrit que c’était la perle. Il fallait qu’il trouve une solution pour s’en débarrasser ! La nuit suivante il alla donc remettre la perle dans la bijouterie d’Algos.

Au petit matin, en ouvrant son magasin, Algos découvrit la perle sur le comptoir, toute moisie. Il la prit dans ses mains et s’aperçut catastrophé qu’elle avait dépéri. Mais soudain, à son contact, Perla se mit à bouger, à émettre de la lumière… puis elle redevint multicolore !

Algos était tout heureux de retrouver sa perle et il s’exclama : « Excuse-moi de t’avoir emprisonnée dans ce coffre. J’aurais dû te rendre ta liberté quand tu me l’as demandé !

– Ce n’est pas grave, au moins tu auras retenu la leçon… »

Le soir venu, au coucher du soleil, Algos très ému alla déposer Perla dans une huître échouée sur un rocher de la plage. Il attendit que la marée monte et emporte sa perle, les lames aux yeux…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

JE EST UN AUTRE (poème collectif)

5 Sep

Nous sommes le 28 mars 2017, c’est le dernier temps d’écriture  à la Médiathèque de Saint-Renan.

 Thierry Cazals propose alors aux élèves de la M.F.R de Saint Renan de réfléchir autour de cette phrase de Rimbaud : « Je est un autre ».

Tour de table sur ce que cela évoque à chacun et puis sur cette proposition de contradiction, Noémie, Valentin, Charlène, Maëva,Angélique, Klervie, Nora, Mélanie et Dylan se lancent …

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :